PSG-Moura : un coup d’avance pour Leo

Lucas Moura, le nouveau pari du PSG version Qatar.

Aucun commentaire
  

Basé sur le long terme, le projet des dirigeants qataris prend une dimension encore plus grande avec l’arrivée au PSG de Lucas Moura, prévue cet hiver. Décryptage.

Officialisé hier, le transfert de Lucas Moura au Paris-Saint-Germain, pour près de 40 M €, marque un nouveau tournant dans la stratégie des dirigeants qataris et de leur homme de confiance, Leonardo, sur le marché des transferts. En effet, le milieu offensif brésilien ne ralliera la capitale qu’en janvier prochain, conformément à l’accord trouvé avec son club actuel, Sao Paulo, avec lequel il terminera le championnat en cours avant de s’engager pour quatre ans au PSG.

Ce nouveau coup d’éclat, preuve d’une stratégie économique à la fois ambitieuse et réfléchie, laisse apparaître (ou confirme) trois axes forts du recrutement parisien. Premièrement, la volonté de bâtir une véritable « Dream Team », comme le disait Ibrahimovic lui-même lors de son arrivée. Rien n’est trop beau pour Nasser Al-Khelaïfi, qui a chargé Leo de lui trouver les meilleurs joueurs possibles, notamment sur le plan offensif. Quitte à doubler les postes et mettre des vedettes en difficulté, comme c’est le cas avec Nenê. Pas de sentiment, on parle business !

Préparer l’avenir

Deuxièmement, la capacité du PSG à « tuer » la concurrence. Comme pour Thiago Silva, convoité par les plus grands clubs européens, Lucas Moura était également sur les tablettes de l’Inter Milan, du Real Madrid ou encore de Manchester United. Mais Paris a su convaincre le joueur de signer. A coup de millions, certes, mais cela démontre tout de même que le manager brésilien, au carnet d’adresses bien rempli, a de moins en moins de mal à attirer en France, les meilleurs footballeurs de la planète. La donne a vraiment changé cet été.

Enfin, ce transfert – peut-être un peu plus que les autres – traduit l’effort de construction des dirigeants parisiens. Plus de 250 millions ont déjà été dépensés par QSI depuis son arrivée aux commandes ! Son plan s’étend sur le moyen voire le long terme (Nasser Al-Khelaïfi avait évoqué un investissement de 500 M € sur cinq ans) et l’avenir se prépare déjà maintenant. Comme Verratti, Lucas Moura n’a que 19 ans et donc un avenir prometteur. Et surtout, il permet à Leonardo d’avoir un coup d’avance dans la cadence infernale qui lui est imposée dans le recrutement. Un répit de courte durée…

A. B.

Retrouvez également toute l’actualité du PSG sur paristeam.

A découvrir aussi