Nantes – EXCLU Maillol : « Mon projet de rachat pour le FCN »

Maillol

Commentez cet article
  

Après avoir tenté de racheter le FC Nantes une première fois au printemps 2010 avec l’aide de fonds de pensions américains puis le GF38 avant la liquidation du club en 2011, Christophe Maillol s’apprête à retenter sa chance avec les Canaris. Cette fois-ci avec des fonds émanant du Moyen-Orient. Dans le numéro de « But ! Nantes » (en kiosques vendredi), celui qui est aujourd’hui manager général au Club Africain (Tunisie) s’explique sur son projet de rachat du FCN avec en filigrane la volonté de se faire aimer par les supporters et remonter en Ligue 1 : « Il faut remplir la Beaujoire et revoir le centre de formation, qui me semble un peu vétuste. Il faut également renégocier un contrat emphytéotique avec la mairie pour refaire le stade, qui a besoin d’une rénovation ! » , glisse celui qui a été gestionnaire de magasin, agent de joueur et président de club au Brésil.

Un projet d’hôtel autour de la Beaujoire

Pour se faire, Maillol envisage de faire venir des investisseurs autour d’un projet immobilier aux abordes de la Beaujoire : « Ce sera à l’image du « OL Land » que veut M. Aulas à Lyon. Quand on regarde en Angleterre ou en Allemagne, on s’aperçoit du retard pris en ce domaine par la France ! Dans le monde d’aujourd’hui, si vous n’avez pas d’activité de merchandising à côté de votre stade, vous êtes mort ! » S’il refuse de donner le pays d’origine de ses fameux investisseurs (« ça ne sera pas les Qataris, car eux ne rachètent pas deux clubs dans un même pays ») et son calendrier d’approche pour prendre la tête du club, Christophe Maillol l’assure : un jour, il sera président du FC Nantes.

C.G, à Nantes

 

Retrouvez l’interview complète de Christophe Maillol dans But! Nantes

En kiosques ce vendredi



A découvrir aussi