RC Lens : Dayan répond au président de Clermont


7 commentaires
  

Lundi, le président de Clermont Foot Claude Michy avait cité l’exemple du RC Lens comme étant symbolique des inégalités financières entre les clubs pros : « J’ai lu que Lens perdait 800 000 euros par mois. Sur l’année, ses pertes sont supérieures à notre budget. Est-ce normal de jouer contre des équipes qui ne respectent pas les règles ? Je veux bien qu’on parle de Monaco, mais  qu’on se penche aussi sur ce manque d’équité là » , avait alors stigmatisé le dirigeant clermontois.

Le président Sang et Or Luc Dayan a répondu ce mardi à son homologue dans les colonnes du quotidien.

« Pourquoi prendre le RC Lens en exemple ? Certes, aujourd’hui, le club a besoin de 800 000 euros chaque mois. Mais il s’agit là de besoins de trésorerie. Cela ne veut pas dire que nous allons perdre cet argent en fin d’exercice. Des ventes de joueurs peuvent réduire le bilan. Ensuite, dès le début de saison, le Crédit Agricole, actionnaire majoritaire du club, a donné à la DNCG les garanties nécessaires pour couvrir les éventuelles pertes au 30 juin.(…) Il est déplacé de dire que le Crédit Agricole triche à Lens alors qu’il offre des garanties bancaires. »

Le Racing est toujours dans l’attente d’un nouveau repreneur, dont le nom doit être dévoilé d’ici la fin du mois de mai.

Retrouvez toute l’actualité du RC Lens sur notre site partenaire RC Lensois.fr.



A découvrir aussi