RC Lens – EXCLU Dayan : «Un dossier de reprise se distingue»

Dayan Martel

2 commentaires
  

Dans les colonnes de « But ! Lens » en kiosque ce samedi, Luc Dayan (président délégué du Racing) a fait le point sur la reprise du RC Lens. Morceaux choisis.

But! Lens : Luc, où en sommes-nous dans le dossier de la reprise du RC Lens ?

Luc DAYAN : Plusieurs pistes sont actuellement à l’étude et nous poursuivons nos discussions. Cela avance bien sans que je ne puisse en rajouter. Je précise que dans les possibles repreneurs, un dossier se distingue des autres par sa qualité sportive et financière. Mais cette appréciation n’implique que moi !

Gervais Martel tente toujours de reprendre la main. Est-il encore dans la course ?

La situation de Gervais Martel est simple : en cas de vente d’actions, il a un droit de préemption. En clair, l’accord avec le Crédit Agricole lui laisse un mois pour répondre. La banque lui transmet l’offre avec le montant de la cession des actions. Il a alors quatre semaines pour s’aligner.

Ce mois de préemption dont bénéficie Gervais Martel risque de retarder la mise en place de la nouvelle équipe dirigeante et donc le recrutement, non ?

Bien sûr mais qu’y pouvons-nous ? C’est la loi, nous sommes obligés de l’appliquer.

Les budgets, le recrutement… Tout est en stand-by ?

Pas tout à fait. Nous avons travaillé sur différents cas de figure au sein du club, et notamment celui où il n’y aurait pas de nouveaux actionnaires. Cette hypothèse est préparée. Pour les autres, cela ne dépend pas de nous puisque la politique du club sera menée par la nouvelle direction. Nous ne pouvons pas mettre en place une politique sportive à la place de ceux qui viennent pour le faire…

Recueilli par Pascal GUISLAIN à Lens.

Retrouvez l’intégralité de l’interview dans But ! Lens, actuellement en kiosques.

Retrouvez également toute l’actualité du RC Lens sur rclensois.fr.

But! Lens 614

A découvrir aussi