RC Lens – EXCLU Valdivia : «Un truc de malade, de fou, de classe !»

FOOTBALL - FRENCH CHAMPIONSHIP - L2 - MONACO v LENS

1 commentaire
  

Dans un entretien accordé à « But ! Lens » ce mois-ci, Pierrick Valdivia a confié être tombé en admiration devant ce public artésien, le plus incroyable de France selon lui. Auteur de 11 buts et courtisé en Ligue 1, le milieu lensois n’exclut pas de continuer encore quelques temps pour continuer à profiter de Bollaert :

« Quand je suis arrivé à Lens, on nous a demandé de redorer l’image du club. Huit mois plus tard, on a rempli Bollaert. On a gagné quelque chose… Je pense que c’est un bon point de départ. On va tout faire pour que cela se reproduise… Bollaert plein, c’est beau, c’est grand, c’est plus grand encore que ce que j’imaginais. Avant Lens-Bordeaux, mes amis n’en revenaient pas de l’ambiance au stade. S’ils avaient pu venir à ce match…

Je connais les stades français, je suis allé à Marseille, St-Etienne mais Lens c’est au-dessus. Je n’en reviens toujours pas ! Lors de la rencontre contre Châteauroux, nous sommes menés deux à zéro. Dans tous les stades, cela aurait sifflé ou insulté. A Lens, ils ont continué à chanter, à encourager pour le résultat que l’on connaît ! Je crois que c’est grâce à ce public que l’on a gagné ! Depuis le début de saison, ils nous ont fait gagner pas mal de points ! Pour mon premier match à l’extérieur, à Arles je n’en revenais pas. Ils étaient si nombreux ! J’en suis resté con ! Je me suis dit que je suis tombé dans un truc de malade, de fou, de classe! »

Recueilli par Pascal GUISLAIN, à Lens.

Retrouvez l’interview complète dans notre mensuel « But ! Lens » actuellement en kiosques.

Retrouvez également toute l’actualité du RC Lens sur rclensois.fr.

But! Lens 614

A découvrir aussi