Equipe de France, Real Madrid : choix sportif, like « pitoyable » … La réponse complète de Deschamps à Benzema

Secoué par Karim Benzema par voie de presse, Didier Deschamps a pris la décision de ne pas contre-attaquer lors de sa conférence de presse avec les Bleus.

Dans L’Equipe, Karim Benzema avait été très clair mardi matin : «Ce serait bien de me donner des explications. Si c’est pour le foot, c’est pour le foot. Si c’est pour autre chose, c’est pour autre chose. Mais qu’on me le dise en face, dans les yeux. Parce qu’on dit aussi que je suis toujours sélectionnable», avait lâché le Madrilène, espérant faire réagir le sélectionneur national : «Il y a un manque de cohérence dans ses propos. Il ne peut pas dire – il y a un an – que « tous les pays nous envient Benzema » et, quelques semaines plus tard, changer de discours et d’option. Il connaît le foot. Je ne le comprends pas. Ça ne tient pas debout. C’est pour ça que je ne veux d’explications de personne, de personne d’autre à part le sélectionneur.»

« J’ai toujours considéré que le collectif est au-dessus de tout »

L’explication attendue aura durée deux minutes lors de la conférence de presse de Didier Deschamps ce jour … Et il n’a pas nommé une fois Karim Benzema : « Je n’ai qu’une unique réponse à apporter. L’équipe de France s’est construite avant l’Euro, elle s’est consolidée pendant la compétition, elle a continué à être compétitive lors de la phase de qualification pour la Coupe du Monde. Aujourd’hui, j’ai un groupe dans lequel il y a un équilibre, une harmonie. Il y a une dynamique qui s’est créée en équipe de France. Autour aussi. J’ai fait confiance à des joueurs qui ont répondu sur le terrain par leurs performances, j’ai aussi incorporé de jeunes joueurs qui représentent le présent et l’avenir. Je vais vous rappeler, s’il y en a besoin, que je suis l’unique décideur et je prends mes décisions de sélectionneur dans un cadre sportif, pour constituer un groupe. J’ai toujours considéré que le collectif est au-dessus de tout. J’ai fait des choix pour le bien de l’équipe de France. Dans chaque liste, je prends le temps d’analyser, de réfléchir… Je choisis et j’assume mes choix. J’ai toujours fait ça et je ne changerais pas.»

Le like « pitoyable » qui agace Deschamps

Relancé en deuxième partie de la conférence de presse sur le cas Benzema, l’ancien champion du Monde 1998 a quand même estimé « pitoyable » le like de l’attaquant madrilène sur la publication de Booba avant de revenir sur les critiques dont il avait fait l’objet : « Tout le monde peut critiquer mes choix. Vous le faites. Moi, je n’ai aucun problème à être exposé à la critique (…) Le joueur a une vision personnelle des choses. Il analyse les situations par rapport à sa personne. Moi, en tant que sélectionneur, il y a une dimension collective et mon analyse se fait par rapport à un groupe de joueurs (…) Il y aura toujours des décalages mais ça fait partie de ma fonction. Je suis préparé à ça.»

On n’en saura pas plus même si, entre Karim Benzema et Didier Deschamps, le divorce semble bel et bien consommé…

Arnaud Carond