FC Barcelone : Neymar perd une première bataille pour sa prime de 40 M€

Désireux de récupérer une prime promise par les dirigeants du Barça avant son départ au PSG lors du mercato estival, Neymar aurait essuyé un revers de la FIFA.

Leurs chemins se sont séparés en août dernier, mais Neymar et le FC Barcelone n’ont pas fini d’en découdre devant les tribunaux. En cause, cette prime d’environ 40 millions d’euros liée à sa prolongation de contrat que les dirigeants catalans refusent de verser au numéro 10 du PSG, estimant que celui-ci, en pliant bagage lors du dernier mercato, n’a pas tenu ses engagements.

« Ça fait 1-0 pour le Barça face à Neymar »

À en croire la Cadena SER, une radio espagnole généralement bien renseignée, la FIFA aurait refusé la plainte de l’international brésilien. L’instance aurait même communiqué sa décision au Barça depuis quelques jours, décision que l’état major Blaugrana aurait ainsi commentée : « Cela fait 1-0 en faveur du club. » L’affaire n’en est toutefois qu’à ses débuts puisque la justice civile va désormais prendre le relais.

Les avocats de Neymar ont également la possibilité de porter l’affaire devant le TAS. De son côté, le FC Barcelone pourrait réclamer à l’international brésilien l’intégralité des recettes générée par sa prolongation de contrat durant l’été 2016.

Sylvain Opair