Real Madrid – APOEL (3-0) : Cristiano Ronaldo avait la rage

Pour sa première titularisation de la saison avec le Real Madrid, Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé contre l’APOEL Nicosie (3-0).

En début de journée, Cristiano Ronaldo avait publié sur son compte Instagram une photo de lui entouré de ses partenaires du Real Madrid montrant qu’ils étaient prêts au combat. Prêts pour recevoir l’APOEL Nicosie, prêts pour défendre leur couronne de doubles champions d’Europe, prêts pour faire taire les critiques à leur sujet après deux nuls en Liga. Et prêts, concernant “CR7”, à continuer de surfer sur la vague de la réussite après sa longue suspension. Car le Portugais a très mal vécu son expulsion en Supercoupe d’Espagne face au FC Barcelone à la mi-août. Entré à la 75e, il avait marqué deux minutes après, s’était fait avertir pour avoir enlevé son maillot, s’était vu refuser un pénalty pourtant justifié avant de se faire expulser pour simulation. De rage, il avait alors poussé légèrement l’arbitre, ce qui lui avait valu plusieurs matches de suspension.

Il aurait pu en mettre le double !

Une injustice à ses yeux qu’il entendait bien venger dès qu’il aurait la possibilité de remettre les pieds sur un terrain de football. Lors du trophée Bernabeu, il a marqué contre la Fiorentina mais ce n’était qu’un match amical. Avec le Portugal aussi il a trouvé le chemin des filets (et magnifiquement !) mais ce n’était que les Féroé en face. Alors, pour le retour de la C1, son terrain de jeu préféré, il était surmotivé. Et ça n’a pas traîné. Dès la 12e minute, il a ouvert le score d’un plat du pied croisé au second poteau suite à un beau centre de Gareth Bale. Deux minutes plus tard, il a failli doubler la mise mais sa tête n’a trouvé que le petit filet.

Au retour des vestiaires, il a d’abord frappé la barre à bout portant (48e) avant de transformer un pénalty à la 51e après une main de Carlao, qui a paniqué sous sa menace. En forme, le Portugais aurait pu inscrit un triplé mais il fut signalé hors-jeu à la 85e alors qu’il avait conclu du gauche une action initiée par Modric. Pire encore : à la dernière seconde, un autre placement approximatif de sa part a contraint l’arbitre à refuser un but à Mayoral. Mais qu’importe, la soirée fut excellente pour le futur Ballon d’Or, qui a remis la machine en route comme si elle ne s’était jamais arrêtée.

R.N.