Real Madrid – Mercato : Zidane fait barrage à une recrue réclamée par le vestiaire !

Si le Real Madrid n’a pas encore lancé l’assaut pour Mauro Icardi (Inter Milan, 24 ans), c’est tout simplement parce que Zinédine Zidane fait tout pour que le deal ne se fasse pas.

L’information émane du journaliste Eduardo Inda dans l’émission El Chiringuito et, si elle se confirme, cela pourrait causer quelques remous sur la fin de saison. Alors que tous les voyants sont aux verts au niveau du vestiaire et de Florentino Perez pour lancer l’opération Mauro Icardi (Inter Milan, 24 ans), ce serait Zinédine Zidane lui-même qui mettrait son véto à l’opération.

Le vestiaire réclame Mauro Icardi…

« Certains joueurs ont demandé avant et après le Clasico le recrutement d’un nouveau buteur. Le favori est Icardi, qui a passé une grande partie de son enfance en Espagne. Zidane fait des problèmes pour donner son accord, ensuite vient le problème des chiffres. Zidane a dit que son numéro 9 était Benzema et si Icardi venait c’était pour être remplaçant », explique le Pierre Ménès ibérique.

Mais Zinédine Zidane n’en veut pas

Une version confirmée par le Diario Gol qui croit savoir que Florentino Perez aurait quasiment ficelé l’opération avec l’attaquant argentin mais que c’est bien l’entraîneur merengue, soucieux de protéger Karim Benzema, qui freine des deux pieds. Une posture confirmée ce jour en conférence de presse par l’ancien Ballon d’Or :« Un attaquant cet hiver ? Je n’ai besoin de personne. C’est tout. Pour être très clair. Je ne veux personne. Nous sommes ici, nous avons un effectif, nous avons commencé avec, je crois en lui. Nous avons commencé la saison de très belle manière. Nous allons voir ce qui se passe en fin de saison. C’est à ce moment-là que l’on dressera le bilan et qu’on verra s’il y a besoin de changement. Je le dis parce que je crois en mon groupe. Pourquoi me déjuger ? Pour deux ou trois mauvais résultats ? Je ne changerai pas d’avis ».

Reste à connaître la position de Cristiano Ronaldo, qui réclamait des renforts à Madrid mais s’affiche aussi comme un proche de Benzema qu’il a souvent défendu contre des postes offensives venant de l’extérieur.

Arnaud Carond