ASSE – OM (2-2) : un “Classique” en 4 Tops et 4 Flops

Ce vendredi soir, dans une rencontre plutôt plaisante malgré les conditions météo, l’AS Saint-Etienne et l’Olympique de Marseille sont ressortis dos à dos (2-2).

Note du match : 15/20

Le duel entre l’ASSE et l’OM a tenu ses promesses : peu de temps morts, dans la justesse technique, quelques belles séquences et des buts bien construits de part et d’autres. Si le terrain n’était pas simple, rendu glissant par la neige, on a assisté à une rencontre relativement plaisante. Sans erreur d’arbitrage, ce qui est aussi appréciable sur un choc du championnat.

Les 4 Tops du match :

  • Florian Thauvin

Auteur d’une belle reprise de volée pour son 14e but de la saison, l’ailier de l’OM a confirmé qu’il était l’homme en forme phocéen de ce début d’année. Ménagé en Coupe de France face à Bourg, Thauvin avait des jambes et son intelligence dans les appels a permis d’éliminer Gabriel Silva sur l’action qui a amené le but de Morgan Sanson.

  • L’entrée de Robert Beric

Rentré à la 70e à la place de Kevin Monnet-Paquet après s’être longuement échauffé, le Slovène a fait preuve d’une détermination sans faille. Auteur du but de l’égalisation du bas ventre, Beric a également obligé Yohann Pelé à la parade pour éviter le 3-2. Acclamé par le Chaudron, le revenant d’Anderlecht s’affiche en symbole du bon coaching de Jean-Louis Gasset, qui, même s’il lui manquait des forces vives, a su trouver les ressources sur son banc pour revenir dans la partie.

  • Bouna Sarr

Suivi par Didier Deschamps, l’ancien Messin a bel et bien un avenir à ce poste de latéral droit. Autant dans son placement défensif que par son apport offensif, le Sénégalais a montré qu’il s’était bien acclimaté au registre. Auteur du centre du 2-1 pour Morgan Sanson après un débordement parfait. Il a parfaitement canalisé Paul-Georges Ntep à son entrée en jeu.

  • Ole Selnaes

Privé de son comparse Yann Mvila (malade), le Norvégien a confirmé sa bonne dynamique du début d’année. Précieux à la récupération devant des Vincent Pajot et Assane Diousse brouillon, l’ancien joueur de Rosenborg a écarté de nombreux ballons chauds, ratissé dans le coeur du jeu et fait respirer le jeu de son équipe depuis l’arrière. Très intéressant.

Les 4 Flops du match :

  • Gabriel Silva

Le Brésilien ne doit pas beaucoup aimer les terrains glissants et la neige. Coupable sur le premier but où il perd seul ses appuis sur le centre d’Hiroki Sakai pour Florian Thauvin, l’ex de l’Udinese a été pris comme un bleu sur un appel de ce même Thauvin sur le débordement de Bouna Sarr amenant le but du 2-1.

  • Le raté incroyable de Kostas Mitroglou

Auteur de quatre buts en une semaine, le Grec semblait sur le chemin de la rédemption. Rentré en jeu à 2-2 à la place d’un très bon Morgan Sanson, “Mitro” a raté une situation immanquable sur un mauvais renvoi stéphanois alors qu’il était pourtant seul, non hors-jeu, devant Stéphane Ruffier (86e).

  • Assane Diousse

Face à un milieu marseillais très précis dans sa circulation du ballon, le Sénégalais a eu du mal. Dans la justesse technique, l’ancien joueur d’Empoli n’était pas dans le ton, manquant quelques transmissions faciles  jusqu’à sa sortie à l’heure de jeu, remplacé par Paul-Georges Ntep.

  • La blessure de Steve Mandanda

C’est la mauvaise nouvelle du match pour Rudi Garcia. Victime du froid, Steve Mandanda s’est blessé sur un dégagement juste avant la mi-temps. Avant cela, le “Phenomeno” n’avait pas eu grand chose à faire mis à part aller chercher le cuir au fond de ses fillets pour l’égalisation de Kévin Monnet-Paquet, une sale soirée pour lui. Son remplaçant Yohann Pelé a fait le job même s’il a encaissé un but de Beric.

Alexandre CORBOZ, à Geoffroy-Guichard.