Girondins – OM (1-1) : De Tavernost se fait taper sur les doigts

Le patron des Girondins de Bordeaux Nicolas De Tavernost s’est fait remonter les bretelles par le Comité National de l’Éthique pour ses propos offensant le corps arbitral face à l’OM (1-1).

Dimanche, l’OM a égalisé dans les dernières minutes sur la pelouse de Bordeaux à la suite d’un coup de pied arrêté « qui n’existait pas », selon Nicolas de Tavernost, actionnaire majoritaire du club aquitain. Le patron de M6 a chargé l’arbitre du match, le qualifiant d’ « irresponsable ». Ce mardi, Le Conseil National de l’Ethique de la FFF a décidé de saisir la Commission de discipline de la LFP à l’encontre de Tavernost. « Le CNE souhaite rappeler les dispositions de la charte éthique du football et notamment celles relatives au respect de l’arbitre, à la maîtrise de soi et au devoir d’exemplarité », peut-on notamment lire dans le communiqué. Avis aux dissidents.

JP