Girondins de Bordeaux : Lerager a fait déprimer un joueur de l’effectif

Concurrencé par Lukas Lerager, arrivé à mercato, Valentin Vada aurait eu du mal à accepter son nouveau statut de remplaçant aux Girondins de Bordeaux.

Il est l’exemple-même du joueur dont on réalise l’importance lorsqu’il est absent. Privé de match de Ligue Europa à Videoton il y a dix jours, Lukas Lerager avait assisté impuissant à la défaite des Girondins (1-0), synonyme d’élimination. Depuis, l’ancien joueur de Zulte-Waregem a repris sa place dans l’entrejeu.

Son entraîneur Jocelyn Gourvennec aime en effet l’associer, dans un milieu à trois, à Younousse Sankharé et une sentinelle qui devrait être, dès ce soir contre Metz (deuxième journée de Ligue 1), la recrue Otavio. Le grand perdant de l’affaire se nomme Valentin Vada, titulaire à 25 reprises la saison dernière en championnat.

Stéphane Martin ne s’inquiète pas pour Vada

Comme le rapporte L’Équipe ce samedi, certains membres du club auraient trouvé le joueur de 21 ans marqué durant la pré-saison. Sans doute le jeune Argentin avait-il déjà compris qu’il lui faudrait batailler, cette saison, pour obtenir du temps de jeu. Pourtant, le président bordelais Stéphane Martin refuse de parler de mal-être.

« Il n’est pas venu me voir pour se plaindre, fait savoir le dirigeant dans les colonnes du quotidien. La seule fois où on a abordé le sujet, c’est parce que je lui avais dit sur le ton de la rigolade qu’il était affûté. Il m’avait répondu qu’il y avait intérêt, vu la concurrence. » Une plaisanterie qui cachait un fond de vérité.

Sylvain Opair