Girondins – Mercato : Martin meilleur négociateur que Triaud ?

Successeur de Jean-Louis Triaud à la présidence des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin a déjà fait montre de ses qualités de négociateur pendant la période du mercato estival.

Salué par tous pour sa bonhommie et son sens de la formule, Jean-Louis Triaud n’a pourtant pas laissé un grand vide à son départ en fin de saison dernière. Stéphane Martin lui a en effet succédé avec succès à la tête du FCGB et a su imposer sa patte, basée sur une propension à savoir se faire écouter du grand patron du club Nicolas de Tavernost.

Martin a réussi à faire tordre le bras de M6

« De l’extérieur, on se demande toujours quelle est vraiment la liberté de manœuvre d’un président par rapport à l’actionnaire. Cet été, Nicolas de Tavernost a été très présent médiatiquement pour souligner que si M6 avait été juste un financier ils auraient vendu Malcom. Mais ce qui compte vraiment, c’est de voir 30 millions d’euros investis ou réinvestis dans la balance, sur le marché des transferts. Ça c’est un signe fort. Je pense que ça montre que le président Martin a obtenu cet effort, glisse le journaliste de L’Équipe Vincent Duluc à la radio girondine RIG. Je pense que Stéphane Martin, au moins autant que le coach Jocelyn Gourvennec, a eu le bon discours pour le convaincre, ainsi qu’M6, de faire les investissements là où il y avait de la réticence auparavant. C’est un changement notable. » N’en déplaise à Triaud.

JP