Girondins : Pierre Ménès a trouvé une meilleure cible que Poyet

Suite au revers à domicile devant le Stade Rennais (0-2), Pierre Ménès ne peut que constater que l’effet Gustavo Poyet a déjà fait pschit aux Girondins de Bordeaux.

Auteur de bons résultats pour sa prise en main des Girondins de Bordeaux cet hiver, Gustavo Poyet ne semble plus savoir à quel saint se vouer depuis quelques matches. Samedi, son équipe a en effet été lessivée par le Stade Rennais au Matmut Atlantique (0-2), ce qui pourrait laisser augurer quelques changements pendant la trêve internationale. En attendant, Pierre Ménès ne peut que constater les dégâts : une défaillance collective.

« Ce n’est pas une histoire d’entraîneur… »

« J’attendais avec impatience le match de Rennes à Bordeaux et avec ce succès, le Stade Rennais est donc maintenant vraiment candidat à la cinquième place, au contraire de Bordeaux, souffle-t-il sur son blog. L’effet Poyet n’a duré que trois matchs puisque l’équipe a bel et bien retrouvé son côté affligeant de la fin de l’époque Gourvennec. Ce qui tend à prouver que ce n’est pas une histoire d’entraîneur… »

JP