SC Bastia – Girondins (1-1) : les Corses s’agacent de l’arbitrage

Florian Marange (bastia)

S’ils ont pris un point contre Bordeaux, les Bastiais en veulent à l’arbitre Sébastien Desiage pour le carton rouge contre Florian Marange.

Accroché sur sa pelouse par les Girondins de Bordeaux (1-1), le SC Bastia a, une nouvelle fois, fait part de son agacement sur l’arbitrage. En cause ? Un nouveau carton rouge litigieux contre Florian Marange. « Le carton rouge, je ne vais pas pleurer, les gens n’ont qu’à regarder les images, Florian Marange n’a même pas touché le joueur », peste François Ciccolini, qui est déjà en déficit de défenseur centraux et qui va voir son stoppeur probablement suspendu par la Commission de discipline.

Bastia n’en peut plus des arbitres

Interrogé sur l’action, l’ancien Bordelais s’est quant à lui étonné de l’attitude de l’arbitre : « J’ai revu les images, il n’y a rien du tout. Je mets le pied je prends le ballon, son pied est juste au-dessus du mien. C’était peut-être un peu spectaculaire mais en aucun cas je le touche. A la fin du match, l’arbitre m’a dit que pour lui il y avait carton rouge et qu’il allait faire un rapport. Je lui ai demandé : « avant de revoir les images ? » Il m’a répondu oui. Je lui ai dit : « quand vous reverrez les images, vous verrez que vous vous êtes trompé ». Donc j’espère qu’il fera le nécessaire. C’est dommage car on faisait un match correct. Bordeaux a eu une occasion, un but. C’est frustrant une fois de plus. Au niveau de l’arbitrage on n’est pas aidés, à chaque match on a des décisions en notre défaveur, c’est un constat. A Nice aussi, Plea aurait pu marquer alors qu’il était hors-jeu. A Lyon, Jean-Louis Leca ne touche pas le joueur il prend un carton rouge. Ce soir, je ne touche pas le joueur et je prends un rouge aussi… Ça fait beaucoup », s’agace Marange dans des propos rapportés par Spiritu-Turchinu.

Arnaud Carond