Comment le LOSC met des bâtons dans les roues du PSG

FOOTBALL : Conference de presse du LOSC - 24/11/2015

Confronté à un calendrier ultra-chargé avant d’affronter Chelsea en 8es de finale de la Ligue des champions, le Paris Saint-Germain entendrait bénéficier de la mansuétude du LOSC. Chose qui ne vient pas.

Le double affrontement face à Chelsea (16 février – 9 mars) sera LE grand rendez-vous de la saison du PSG. Pour le préparer de manière optimale, le club de la capitale entend donc aménager un calendrier qui serait de nature à ne pas le mettre dans le rouge pendant cette période. Or, aujourd’hui, ce serait le cas. Après trois matchs programmés en sept jours (à Marseille le 7, en Coupe de France le 10 et face à Lille le 13), les joueurs de Laurent Blanc ne sont en effet censés disposer que de deux jours de repos avant la réception des Blues.

Chelsea jouera moins que le PSG en février

Dans le même temps, ces derniers n’auront, eux, disputé que deux rencontres de championnat face à Manchester United (le 7 février) et Newcastle (le 13). Pour rétablir l’équilibre, le PSG se mobilise donc pour reporter son 8 e de finale de Coupe de France au mercredi 26 février et avancer son match de championnat contre le LOSC au vendredi 12 février. La FFF, organisatrice de la compétition, se dit prête à étudier le dossier. Encore faut-il que le futur adversaire du PSG en coupe (connu ce soir), les diffuseurs et même l’UEFA soient eux aussi d’accord…

 « Ils n’ont pas demandé le report du match contre Chelsea plutôt ? »

En cas d’échec, les champions de France activeraient un plan B, à savoir le report du match de L1 contre les Dogues. Perspective qui n’enchante pas Michel Seydoux puisqu’elle entraînerait un repos forcé pour ses hommes entre le 7 et le 20 février. « Chaque année, à la même période, quand il y a embouteillage avec les coupes, deux ou trois équipes font leur lobbying… Je ne vois pas pourquoi PSG – Lille n’aurait pas lieu à la date prévue, le samedi 13. Ils n’ont pas demandé le report du match contre Chelsea plutôt ? » ironise le président du club nordiste dans le quotidien Aujourd’hui en France. Ambiance…