Discipline : Bissouma (LOSC) prend deux matches !

Yves Bissouma (Losc)

Exclu lors du match opposant le LOSC au SCO Angers, Yves Bissouma (20 ans) a écopé de deux matches de suspension ferme. Les autres décisions de la Commission de discipline de ce jeudi 16 février 2017 :

Deux matchs de suspension dont un avec sursis

Ludovic Baal (Stade Rennais), Yannick Cahuzac (SC Bastia)

Un match ferme

Jordan Loties (Dijon FCO), Jemerson (AS Monaco), Nicolas Saint Ruf (SC Bastia)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 21 février 2017 à 0h00.

Benjamin Mendy (AS Monaco), Jordan Marie (Dijon FCO), Ismaël Traoré (Angers SCO), Famara Diedhiou (Angers SCO), Jonathan Rivierez (FC Metz), Koffi Djidji (FC Nantes), Issa Diop (Toulouse FC)

DOMINO’S LIGUE 2

Trois matchs de suspension dont un avec sursis

Jonathan Grandit (Tours FC)

Deux matchs fermes

Anthony Briancon (Nîmes Olympique)

Deux matchs de suspension dont un avec sursis

Zié Diabaté (Nîmes Olympique), Mahamadou N’Diaye (ESTAC Troyes)

Un match ferme

Jaba Kankava (Stade de Reims), Jean-Eudes Aholou (RC Strasbourg), Hamari Traoré (Stade de Reims), Jérémy Grimm (RC Strasbourg)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 2, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 21 février 2017 à 0h00.

Yann Boe Kane (AC Ajaccio), Vital Nsimba (Bourg en Bresse 01), Jérémy Choplin (Chamois Niortais), Xavier Thiago (ESTAC Troyes)

25e journée : Nîmes Olympique – Tours FC du 10 février 2017
Exclusion de Jérôme Arpinon, préparateur physique du Nîmes Olympique

La Commission inflige à Jérôme Arpinon une suspension de deux matchs ferme de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La suspension prend effet le mardi 21 février à 0h00.

24e journée : ESTAC Troyes – RC Strasbourg du 7 février 2017
Comportement de Thierry Laurey, entraîneur du RC Strasbourg, à l’issue de la rencontre

La Commission inflige à Thierry Laurey une suspension d’un match avec sursis de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La suspension prend effet le mardi 21 février à 0h00.

25e journée : Chamois Niortais – ESTAC Troyes du 10 février
Incident survenu à l’issue de la rencontre

La Commission décide de mettre le dossier en instruction pour la séance du jeudi 9 mars 2017 et suspend à titre conservatoire M. Luis De Souza, dirigeant de l’ESTAC.