Droits TV : la LFP tranchera aujourd’hui sur l’intervention de François Hollande

Francois Hollande - president de la Republique Francaise
Nathalie Iannetta - conseillere du jeunesse et sport du president

La LFP décidera aujourd’hui si elle saisit l’Autorité de la concurrence pour l’intervention de François Hollande sur les droits TV.

Dans son livre « Un président ne devrait pas dire ça… », François Hollande a jeté un gros pavé dans la mare du football français en se vantant notamment avoir sauvé Canal+ en négociant avec le Qatar un accord pour que beIN Sports ne rafle pas tous les droits TV de Ligue 1.

Pour cet intervention d’Etat, la LFP – qui a vendu ses droits 2016-2020 pour un peu plus de 750 M€ – estime avoir été lésée. Comme le rapporte L’Equipe, c’est aujourd’hui que l’instance et ses avocats décideront si oui ou non il y a lieu de saisir l’Autorité de la concurrence pour dénoncer une entente entre les deux diffuseurs du championnat français.

Selon le directeur général de Canal+ Maxime Saada, il y a toutefois peu de chances que la Ligue prouve quoi que ce soit. Il s’en explique dans le quotidien : « Le rendez-vous avec Hollande, je n’y étais pas. Je n’ai pas d’infos. Mais je sais ce que l’on a payé. Cela nous coûte 150 M€ de plus que dans le contrat précédent. Dans le genre entente, ce n’est donc pas super efficace. »

Arnaud Carond