Girondins de Bordeaux : Triaud a une explication pour la gifle contre Monaco

Le président des Girondins de Bordeaux Jean-Louis Triaud a admis sans forcer la supériorité de l’AS Monaco ce samedi au Matmut Atlantique.

Quand on se fait rosser 4 à 0, qui plus est à domicile, le fait de raser les murs coule comme une évidence. Jean-Louis Triaud, en bon routard du football qu’il est, n’a pas hésité à le faire après la claque reçue par les Girondins de Bordeaux devant l’AS Monaco.

« Le match s’est réglé en 5 minutes. Nous savions que Monaco jouait bien. Ils sont hyper réalistes. On a pu le vérifier. Sur ce match, Monaco gagne et c’est légitime. Je ne sais pas si c’est Bordeaux qui est amorphe ou Monaco qui est très fort. C’est une équipe en pleine réussite. Tu as beau mordre, si l’équipe en face de toi est meilleure, cela fait la différence, a soufflé Triaud après la rencontre. Ils sont en réussite. Je ne suis pas content, mais il faut reconnaitre qu’ils étaient meilleurs que nous. J’étais plus en colère que contre Angers ou Nancy. Le penalty ne change pas grand-chose. Nos joueurs auraient dû garder leur sang-froid. »

JP