CAN – Baromètre L1 : Ayew (OM) et Gradel (ASSE) ces héros, A.Traoré (Lorient) la guigne !

Nouvelle rubrique durant la CAN. Après chaque journée de la phase de groupe, « But ! Football Club » vous propose de suivre les performances des Africains de Ligue 1. Voici le bilan de la première phase maintenant qu’on connait les huit qualifiés.

En lumière

Le Top : André Ayew (OM)

Déjà buteur sur penalty lors du premier match des Black Stars face au Sénégal, le Marseillais a récidivé d’un coup de tête décisif à la 83e minute du match face à l’Afrique du Sud. Un but décisif puisque le Ghana était éliminé avant celui-ci et s’est finalement qualifié à la première place de sa poule C. Le groupe le plus relevé de cette CAN 2015.

Le Flop : Alain Traoré (FC Lorient)

C’est le poissard de la compétition. Si son Burkina Faso a fait une pâle compétition en sortant dernier d’un groupe largement abordable avec le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Congo, le Merlu peut pester contre le mauvais sort lui qui a tapé par trois fois les montants lors des deux derniers matches…

Ils continuent l’aventure (24 joueurs)

Au Top pour avoir sauvé la Côte d’Ivoire lors de la 2e journée, Max-Alain Gradel (ASSE) aurait pu aussi l’être cette fois-ci. D’un exploit individuel, le Stéphanois a donné la victoire aux siens face au Cameroun (1-0). « Mad Max » a qualifié du même coup : Serge Aurier (PSG) et Siaka Tiéné (MHSC), titulaires face aux Lions, Gadji Tallo (SC Bastia) et Cheick Doukouré (FC Metz), entrés en jeu, et Ismaël Diomandé (ASSE), Jean-Daniel Akpa-Akpro (Toulouse FC) et Lacina Traoré (AS Monaco), restés sur le banc. Les deux derniers nommés n’ont toujours pas joué une minute.

Capitaine indéboulonnable du Congo, Prince Oniangue (Stade de Reims) a créé la surprise en se hissant en quart de finale de la CAN et en finissant premier du Groupe A. Ladislas Douniama (EA Guingamp) est rentré en jeu en remplacement de Thievy, premier buteur du match face au Burkina Faso (victoire 2-1).

En faisant match nul l’un face à l’autre (1-1), la Tunisie d’ Aymen Abdennour (AS Monaco),  Wahbi Khazri (Bordeaux) et Ferjani Sassi (FC Metz) et de Jamel Saihi (MHSC), resté sur le banc,  et la République démocratique du Congo de Cédric Mongongu (ETG) se sont qualifiés conjointement pour le tour suivant.

Vainqueur à l’arraché de l’Afrique du Sud (2-1), le Ghana de Jonathan Mensah (ETG), d’André (OM, voir Top) et Jordan Ayew (FC Lorient) continue sa route. Les Black Stars passent même à la première place de leur groupe.

L’Algérie d’Aïssa Mandi (Stade de Reims) passe en éliminant le Sénégal (2-0). Le latéral droit champenois s’est surtout distingué en mettant KO Cheick Mbengué sur un duel aérien. S’il n’a pas joué une seule minute depuis le début de la compétition, Mehdi Zeffane (OL, ALG) continue sa route également.

Qualifié au tirage au sort sans avoir perdu ni gagné un match, la Guinée de Baïssama Sankoh (EA Guingamp), Issiaga Sylla (Toulouse FC) et Mohamed Yattara (OL), titulaires, ainsi que de François Kamano (SC Bastia), resté sur le banc, ira défier le Ghana en quart de finale.

Ils rentrent dans leurs clubs (30 joueurs)

Triste parcours que celui du Burkina Faso de Djakaria Koné (ETG), Steve Yago (Toulouse), Bakary Koné (OL) et Alain Traoré (FC Lorient, voir Flop), tous titulaires, battu deux fois en trois matches et dernier du groupe A avec un point.

Surpris par la Guinée Equatoriale (0-2), le Gabon de  Lloyd Palun (OGC Nice), Didier Ndong (FC Lorient) et André Poko (Bordeaux) a été sorti à la surprise générale. Titulaire lors du premier match, Yroundu Musavu-King (SM Caen) a manqué les deux suivants à cause d’un souci au genou. Deux matches, deux défaites. Le Normand peut l’avoir mauvaise. Anthony Mfa (FC Metz) et Alexander NDoumbou (OM) ont été éliminé sans jouer une seule minute avec les Panthères.

Avec trois nuls en trois matches, le Cap Vert de Ryan Mendes (LOSC), titulaire, et d’Odaïr Fortes (Stade de Reims), remplaçant entré en cours de jeu, aura manqué d’un rien la qualification dans le Groupe B. Piégé par la différence de but.

En ballotage favorable avant d’affronter l’Algérie, le Sénégal de Cheikh M’Bengué (Stade Rennais),  Idrissa Gueye (LOSC) , Lamine Sané (Bordeaux) et Papy Djilobodji (FC Nantes), tous titulaires, est sorti dès la phase de groupe après une ultime défaite 2-0. Entré en cours de jeu (29e) à la place du latéral gauche rennais (blessé au visage), Pape Souaré (LOSC) n’est pas parvenu à changer la donne. Lamine Gassama (FC Lorient) et Henri Saivet (Bordeaux) ont assisté à l’élimination des Lions de la Terenga depuis le banc de touche.

Défaits lors de l’ultime journée, le Cameroun d’Henri Bedimo (OL), Nicolas Nkoulou (OM) et Benjamin Moukandjo (Stade de Reims) est sorti dès le premier après sa défaite face à la Côte d’Ivoire. Entré en cours de jeu lors de l’ultime match, Clinton NJie (OL) n’a pas pu sauver les siens.

Eliminé sans rougir à la cruauté d’un tirage au sort, le Mali de Drissa Diakité (SC Bastia), Abdoulaye Diaby (LOSC) et Modibo Maïga (FC Metz), titulaires, peut nourrir quelques regrets. Le Messin avait pourtant fait le nécessaire en marquant  le but du match nul face à la Guinée (1-1) lors de l’ultime rencontre. Abdou Traoré (Bordeaux) et Sambou Yatabaré (EA Guingamp) sont rentrés en jeu. Tongo Doumbia (Toulouse FC) n’a quant à lui pas joué l’ultime match de la phase de groupe.

Touché lors du match face au Cameroun (2e journée du Groupe C), Florentin Pogba (ASSE) est rentré dans le Forez lundi soir.

La répartition par club de L1

1. AS Monaco : 2/2 (100% encore en lice)

-. Montpellier HSC : 2/2 (100%)

3. SC Bastia : 2/3 (67%)

-. EA Guingamp : 2/3 (67%)

-. ETG : 2/3 (67%)

-. ASSE : 2*/3 (67%)

7. Stade de Reims : 2/4 (50%)

-. Toulouse FC : 2/4 (50%)

-. FC Metz : 2/4 (50%)

10. OL : 2/5 (40%)

11. PSG : 1/1 (100%)

12. OM : 1/3 (33%)

13. FC Lorient : 1/4 (25%)

14. Bordeaux : 1/5 (20%)

15. OGC Nice : 0/1 (0%)

-. SM Caen : 0/1 (0%)

-. FC Nantes : 0/1 (0%)

-. Stade Rennais : 0/1 (0%)

19. LOSC : 0/4 (0%)

*Blessé, leur compétition est terminée.