DFCO – LOSC (3-0) : les Dogues s’enfoncent encore et c’est inquiétant !

Comme à Montpellier, le LOSC a été mangé en moins d’une mi-temps sur la pelouse de Dijon (0-3). Les Dogues continuent d’inquiéter.

Une occasion manquée de sortir de la zone rouge

Saint-Etienne ayant été balayé par Monaco vendredi soir (0-4), le LOSC savait qu’en cas de résultat positif à Dijon, il sortirait de la zone dangereuse. Non seulement les Nordistes n’en ont pas profité mais ils n’ont pas soigné leur goal-average non plus. Pire, ils ont même perdu trois points par rapport à l’ESTAC. Sans être distancé, les Dogues ont manqué une belle occasion de redresser un peu la barre…

Une réussite insolente de Dijon, Maignan aux fraises

Interdiction de recrutement prononcée par la DNCG, révélation sur le double contrat de Marcelo Bielsa jetant le trouble sur la gestion de Gérard Lopez, élimination en Coupe de la Ligue en milieu de semaine… Le LOSC enchaîne les galères. Est-ce finalement une surprise si Wesley Saïd trouve une réussite insolente contre les Nordistes ou que l’infortuné Fodé Ballo-Touré se retrouve au moment endroit au moment de la grossière faute de main de Mike Maignan qui amène le 3e but ? Ces Dogues sont maudits et tout s’enchaîne contre eux… Si précieux ces dernières semaines, le portier formé au PSG a été dramatique à Gaston-Gérard, se trouant même sur son point fort qu’est le jeu au pied.

Les coaches lillois se sont plantés avec leur 4-4-2

S’il y avait eu un vrai mieux face à Lyon et contre Toulouse, les Dogues sont retombés dans leurs travers. Pire, tactiquement le tandem Sacramento – Da Cruz s’est complètement planté avec son 4-4-2 où Kévin Malcuit évoluait milieu droit. Pour ne rien arranger, Ibrahim Amadou est sorti sur blessure, remplacé par le jeune Soumaré. Ce fut un peu avec le retour de Malcuit en défense et le passage de l’équipe nordiste en 4-2-3-1 lors du second acte mais le DFCO était alors en gestion du résultat.

Arnaud Carond