LOSC : dialogue de sourd entre Marcelo Bielsa et Ibrahim Amadou

Une petite scène aperçue samedi face à l’ESTAC en dit peut-être long sur la tension autour de Marcelo Bielsa. Et sur certains soucis de communication au LOSC.

Qu’il semble loin, ce succès décroché face au FC Nantes (3-0) lors de la première journée de Ligue 1. Voilà huit journées que le LOSC n’a plus été capable d’en faire autant. Ce n’est pas passé loin samedi mais les hommes de Marcelo Bielsa ont concédé, en toute fin de rencontre, un penalty qui a permis à Troyes d’égaliser (2-2).

Amadou n’entend pas les consignes de Bielsa

Ces résultats décevants commenceraient-ils à peser dans les têtes ? Toujours est-il que le technicien argentin et son staff afficheraient une nervosité croissante à en juger par le témoignage de Jean-Louis Garcia, l’entraîneur du club aubois.

« Profitons de notre dynamique positive car, à Lille, rien ne tourne vraiment rond. J’ai trouvé le banc lillois et l’environnement très nerveux. Quand j’ai fait entrer Grandsir, pour qu’il tourne autour d’Adama Niane, Bielsa a réagi. Il a demandé à Amadou de revenir en défense centrale et de passer à trois derrière. Amadou ne l’entendait pas. Bielsa hurlait : ‘Amadou, libero.’ Amadou a fini par l’entendre, est repassé dans l’axe… et a concédé le penalty. »

Amadou devrait pourtant savoir que Bielsa joue systématiquement avec un défenseur de plus que le nombre d’attaquants adverses…

Sylvain Opair