LOSC : Grosse tension avec le président d’Amiens Métropole

Plusieurs jours après la catastrophe survenue contre Lille, on devrait savoir aujourd’hui si le stade de la Licorne d’Amiens va accueillir la prochaine rencontre face aux Girondins de Bordeaux (21 octobre).

C’était le 30 septembre dernier à Amiens. Et à ce jour, aucune conclusion n’a encore été donnée pour tenter de comprendre l’effondrement d’une barrière dans un stade de football. Pas de morts, fort heureusement, mais des supporters lillois blessés et un différend qui demeure entre le président d’Amiens Métropole, Alain Gest, et les dirigeants du LOSC.

En cause ? L’indemnisation des victimes. Et la rumeur selon laquelle le club lillois avait insisté, dans un premier temps, pour que ses supporters portent plainte avant de leur proposer un avocat. Alain Gest : « J’ai cru comprendre que Lille insistait pour que ses supporters portent plainte. Génial, nous sommes dans une belle région, les Hauts-de-France, ou visiblement il y a beaucoup de solidarité entre les villes. » Marc Ingla, le directeur général du LOSC, estime pour sa part que le club n’a pas encore décidé si il allait payer, ou non, les frais d’avocats de ses supporters.

L.T.