LOSC : Pierre Ménès enterre pour de bon une idée farfelue de Bielsa

Buteur face au FC Nantes dimanche, Nicolas Pépé semble plus à l’aise sur le côté que dans l’axe. Le consultant Pierre Ménès n’en a jamais vraiment douté.

À défaut de briller dans le jeu, le LOSC a fait preuve de vertus morales pour revenir au score à deux reprises sur la pelouse du FC Nantes (2-2). C’est l’un des deux enseignements de la rencontre retenus par Pierre Ménès sur le plateau du Canal Football Club dimanche soir. L’autre, c’est que Nicolas Pépé, auteur du second but nordiste, est décidément plus à l’aise au poste d’ailier.

« Pépé a définitivement prouvé qu’il était un joueur de côté »

Le consultant se demande d’ailleurs comment Marcelo Bielsa, prédécesseur de Christophe Galtier sur le banc, a pu aligner l’international ivoirien en pointe.

« Le résumé donne une image flatteuse du match. Il condense ce qui s’est passé de bien et occulte tout ce qui ne s’est pas passé. Car en première période, il ne s’est rien passé. Mais le LOSC a montré un pouvoir de réaction en revenant deux fois au score. Et Pépé a définitivement prouvé qu’il était un joueur de côté et pas d’axe, comme d’aucuns en avaient eu l’idée. »

Bielsa, puisque c’est à lui que Ménès fait allusion, avait-il vraiment le choix, compte tenu de l’absence d’un buteur fiable au sein de son effectif ?

Sylvain Opair