LOSC : retards, rendez-vous à l’hôtel… Les failles du système Bielsa

En laissant une grande liberté aux joueurs du LOSC, Marcelo Bielsa a sans doute sous-estimé le manque de maturité de son effectif.

Certains joueurs se plaignent d’être trop « fliqués » par leur entraîneur. Ceux du LOSC ne peuvent pas faire ce reproche à Marcelo Bielsa. Le technicien argentin avait en effet laissé ses troupes s’autogérer sur le plan de la discipline. Mais avec de jeunes joueurs, cette façon de procéder comporte de gros risques.

Ibrahim Amadou trop seul pour faire régner l’ordre

C’est ainsi, d’après L’Équipe, que les retards à l’entraînement et aux séances vidéo se seraient accumulés, malgré les tentatives du capitaine Ibrahim Amadou de resserrer la visse. Autre anecdote, un jeune joueur aurait été surpris en charmante compagnie à l’hôtel du LOSC avant la rencontre de Coupe de la Ligue face à Valenciennes.

Cette fois, Bielsa aurait sévi en privant le coupable d’une place de titulaire qui lui semblait promise. Mais à l’évidence, l’effectif du LOSC n’avait pas la maturité souhaitée par son entraîneur argentin.

Sylvain Opair