OL : Aulas croit toujours au podium et rappelle Kombouaré à l’ordre

Jean-Michel Aulas ne s’est pas défilé suite à la défaite de l’OL à Gungamp ce samedi au Roudourou (2-1).

Jean-Michel Aulas est venu s’exprimer à l’antenne de Canal+ peu après la défaite de l’OL à Guingamp (2-1) en développant deux axes forts : il croit toujours au podium de L1 et se défend contre les accusations de favoritisme arbitral.

Aulas vise l’OGC Nice

« On est nettement en dessous de nos objectifs mais on reste dans les places européennes. Sur ce match, je n’ai à rien reprocher à mes joueurs, sinon juste qu’on a manqué de niveau technique pour mettre en difficulté cette excellente équipe de Guingamp. On était bien lancé, mais on n’a pas su tenir, a-t-il affirmé. C’est une grosse déception mais pour le podium, je ne pense pas que ce soit trop tard, on regarde plutôt du côté de Nice et je n’oublie pas que nos concurrents viendront pour la plupart au Parc OL pour les matchs retour et qu’on a un match de retard. Il y a donc encore des possibilités pour le podium même si c’est extrêmement tendu. »

Aulas tire l’oreille de Kombouaré mais le félicite

Concernant le favoritisme arbitral dont bénéficierait l’OL, Aulas s’est montré ferme. « Les médias rapportent à des choses très éloignées de la réalité et je ne sais par ailleurs pas ce qui a poussé Antoine Kombouaré à développer de tels arguments avant le match, a-t-il poursuivi dans le plus grand calme. J’espère qu’il peut compter sur des dirigeants qui le rappelleront à l’ordre. Après, je note que Guingamp a battu l’OL trois fois cette saison et c’est aussi dû à l’excellent entraîneur de Guingamp. Je l’en félicite. »

JMA a enfin fait savoir qu’il se réunirait bientôt avec les supporters pour calmer le jeu après l’épisode Lacazette.

JP