OL : Aulas sort de ses gonds sur Twitter contre L’Équipe et Vasilyev

Jean Michel Aulas (ol)

La polémique autour du match entre l’AS Monaco et l’OL ne cesse d’enfler. Au grand dam du président lyonnais Jean-Michel Aulas.

Comme souvent, Jean-Michel Aulas se retrouve au cœur d’une polémique au sujet de l’arbitrage. Mais cette fois, le président de l’OL n’y est pour rien : c’est le numéro 2 de l’AS Monaco, Vadim Vasilyev, qui a lancé les hostilités dimanche après la défaite de son équipe face au club rhodanien (1-3). Ce mardi matin, L’Équipe redonne la parole au dirigeant russe et publie plusieurs stats pouvant attester de faveurs arbitrales accordées aux Gones.

« L’OL a été excellent, l’arbitre bon et n’a pas pénalisé l’ASM ! »

Sur son compte Twitter, Aulas a réagi, pointant du doigt la ligne éditoriale du quotidien et rappelant que l’arbitre du match, Ruddy Buquet, n’avait pas commis d’erreurs manifestes.

« Comment L’Equipe peut elle tenter de manipuler à ce point l’opinion ? L’OL a été excellent, l’arbitre bon et n’a pas pénalisé l’ASM ! Je ne peux pas admettre la turpitude et le manque d’éthique de L’Equipe et de Vasilyev : que veulent ils ? Influencer l’arbitre du match OL – Angers ? Si l’arbitre a été excellent, pourquoi tolère-t-on la sortie paranoïaque de Vadim Vasilyev à la presse en lui ordonnant d’enquêter ? »

On peut donner raison à Aulas sur un point : après avoir elle-même publié hier les propos de Joël Quiniou validant les décisions de M. Buquet, L’Équipe donne l’impression, ce matin, de remettre inutilement de l’huile sur le feu.

Sylvain Opair