OL : comment les joueurs se sont reconstruits moralement avant Besiktas

Pas facile de disputer un match décisif en Ligue Europa quelques jours après les incidents survenus à Bastia. Voici comment l’OL a tenté de remobiliser ses troupes.

Difficile de se concentrer sur le terrain lorsqu’on a dû fuir les assauts de quelques supporters adverses. Les joueurs de l’OL, pris pour cible samedi à Bastia, n’ont pourtant eu d’autre choix que de se projeter le plus vite possible sur leur déplacement sur la pelouse du Besiktas en quart de finale retour de la Ligue Europa. Comme le révèle L’Équipe ce matin, Bruno Genesio a tout fait pour gérer ces événements du mieux possible.

L’entraîneur lyonnais et son staff se sont réunis dès samedi afin de décider de la méthode à adopter pour regonfler le moral des troupes. Aux grands discours ont ainsi été préférés des entretiens individuels avec certains membres de l’effectif, notamment Anthony Lopes. « Il fait partie des joueurs avec lesquels on a beaucoup discuté, que ce soit avec Joël Bats ou Greg Coupet, confirme Genesio dans le quotidien. J’ai encore parlé avec lui mercredi matin. »

Aulas au ministère des Affaires étrangères

Le weekend pascal, consacré à la chasse aux œufs en famille, a également contribué à redonner le moral aux joueurs de l’OL. Genesio a également assuré à ses hommes que leur sécurité à Istanbul ne serait pas menacée. Et pour joindre le geste à la parole, le président de l’OL Jean-Michel Aulas a été jusqu’à s’en assurer auprès du ministère des Affaires étrangères et de l’ambassade de France en Turquie. Place au football, rien qu’au football.

Sylvain Opair