OL : malgré son geste « pas tolérable », Marçal ne sera pas suspendu

Pour avoir mis sa main sur la bouche d’un arbitre dimanche lors de Caen – OL (1-2), Fernando Marçal aurait dû être exclu. Le latéral s’en sortira finalement sans rien.

L’image a fait le tour des réseaux sociaux. Titillé par un joueur de Caen et agacé par l’intervention de l’arbitre assistant, Marçal avait tout simplement mis sa main sur la bouche de ce dernier dimanche, avant de se rendre compte de son erreur. Le défenseur de l’OL s’en était sorti sans encombre.

Marçal ne sera pas sanctionné

Un scandale aux yeux de Pascal Garibian, le patron des arbitres français, pour qui l’ancien Guingampais devait écoper d’un carton rouge.

« Marçal aurait dû être expulsé, tranche l’ancien homme en noir dans L’Équipe. Son geste n’est pas tolérable. Cette situation aurait dû être gérée autrement. L’arbitre n’a pas vu le geste, son assistant, dans le feu de l’action, n’a pas apprécié la portée du geste de Marçal à sa juste valeur. Il était intervenu avec bienveillance et vigueur pour séparer les deux joueurs. »

Le quotidien précise toutefois que Marçal ne pourra être suspendu a posteriori, la commission de discipline ne pouvant se saisir d’un fait jugé sur le terrain.

Sylvain Opair