OL – Mercato : cette légende de l’OM qu’Aulas a essayé de recruter

Interrogé par So Foot, l’agent de Didier Drogba a raconté comment le président de l’OL Jean-Michel Aulas avait approché son poulain en 2005.

Nous sommes en 2005. Transféré à Chelsea un an plus tôt en provenance de l’OM, Didier Drogba a vécu une première saison mitigée en Angleterre. Suffisant pour que Jean-Michel Aulas nourrisse l’espoir de le ramener en Ligue 1 sous les couleurs de l’OL. Mais comme l’explique Thierno Seydi, l’agent de l’international ivoirien, dans les colonnes de So Foot, l’affaire a capoté en raison des rapports compliqués entre lui et le président rhodanien.

« Il avait appelé directement Didier Drogba pour lui dire de venir à Lyon. À ses débuts à Chelsea, il avait du mal à s’intégrer, donc à la fin de la première année, il est revenu à la charge. Par respect, Didier lui a répondu : ‘Oui pourquoi pas, mais pour le moment je suis à Chelsea. Ce n’est pas facile, mais je sais que je vais retourner la situation en ma faveur. Mais bon si les deux clubs sont ok, appelez mon agent.’ Aulas a dit qu’il ne m’appellerait pas parce que j’étais ‘le pantin de Pape Diouf’. Lorsqu’il est venu me serrer la main, j’ai refusé. C’était en 2006 lors de la Coupe du monde. J’étais devant l’hôtel des Bleus, j’étais venu y récupérer mes places. Je lui ai rappelé au passage que j’étais ‘le pantin de Pape Diouf à qui il n’a pas voulu parler’. »

L’histoire l’a prouvé, Drogba a eu raison de rester à Chelsea, dont il est devenu l’un des joueurs historiques.

Sylvain Opair