OM : Adil Rami fait preuve d’une grande détermination à la veille d’un match décisif en Ligue Europa

A la veille d’un match décisif pour l’avenir de l’Olympique de Marseille en Ligue Europa, Adil Rami a rappelé en conférence de presse toute sa détermination. 

Alors que Marseille réalise un début de saison quasi parfait en championnat, on ne peut pas en dire autant en Ligue Europa. En effet, les phocéens ont connu de grandes difficultés depuis le début des phases de poules. Annoncés comme grandissisme favoris de leur poule, ils ne pourront au mieux finir que second du groupe.

Avant la réception de Salzbourg au Vélodrome demain soir (21h05), les marseillais n’ont besoin que d’un point pour se qualifier pour les seizièmes de finale de la compétition. Or, pour Adil Rami, interrogé en conférence de presse, il ne faudra pas se contenter de ce point du nul.

« Je n’ai jamais joué un match pour faire un nul »

Adil Rami est revenu en conférence de presse sur ce match décisif, mais aussi sur une compétition qui est souvent dénigrée en France afin de rappeler les ambitions de l’OM en Ligue Europa.
« On sous-estime la Ligue Europa, mais il y a aussi de très bonnes équipes dans cette compétition. Ensuite, certains joueurs ne jouaient pas toujours en Championnat donc ils avaient besoin de rythme, certains aussi sont en apprentissage. C’est bien d’acquérir de l’expérience.
Oui, j’en ai parlé encore il y a quelques jours (à propos de son expérience en Ligue Europa). C’est vrai que les matches de poule ce n’est pas toujours très beau, il faut aller au combat, ce n’est pas facile. Mais après on va tomber contre de grandes équipes et ça ce sera appréciable. Ce seront de beaux matches à jouer. J’espère qu’on passera les poules ».

Une grande détermination à jouer à fond cette compétition

Même si la compétition est souvent dénigrée par de nombreux clubs français, Adil Rami prétend vouloir y consacrer la détermination nécessaire.
« Nous, à l’OM, on la joue à fond. Je sens l’ambition du club d’aller le plus loin possible. J’espère qu’il y aura du monde demain, on est motivé, on joue à la maison ». 

Charlie COURRENT