OM : Joueurs, supporters, dirigeants…comment Marseille tente d’oublier la crise

Les joueurs de l’Olympique de Marseille accueillent ce soir, dans un stade Vélodrome qui sonnera creux, les Turcs de Konyaspor en Ligue Europa (21H05). Tout a déjà été mis en place pour que le sursaut intervienne.

Il y a d’un côté les supporters olympiens. Déjà exaspérés par le début de saison et qui ont, récemment, publié un nombre ahurissant de communiqués. Dirigeants, joueurs, et même entraîneur, personne n’est oublié pour figurer en très bonne place dans la liste des coupables désignés. Plus embêtant, si le Virage Nord sera fermé ce soir, pour cause notamment de faible affluence, le virage Sud ne sera guère plus bruyant avec une grève des encouragements lors des dix premières minutes de la rencontre.

De leur côté, les joueurs, directement concernés par les deux derniers (très) mauvais résultats contre l’AS Monaco et le Stade Rennais, tentent de trouver des solutions. Le capitaine, Dimitri Payet, dès la fin du match contre Rennes, a tenté de réveiller ses partenaires dans l’intimité du vestiaire. Aidé par le gardien Steve Mandanda qui, lui-aussi, a pris la parole. Depuis dimanche dernier, tous les joueurs ont également échangé afin de trouver des solutions aux maux actuels.

Le président olympien, Jacques-Henri Eyraud, paraît-il surpris par la réaction des supporters selon le quotidien l’Equipe, a tenu à recevoir quelques cadres dans son bureau. Payet, Thauvin, Evra, pourtant si critiqué, et Mandanda lui ont tous donné leurs point de vue. Quant à l’entraîneur Rudi Garcia, que l’on disait en froid avec le directeur sportif, Andoni Zubizarreta, il a pris son téléphone et s’est longuement entretenu avec l’Espagnol, actuellement en vacances. Reste à savoir si les conclusions de leur échange permettront ce soir aux Olympiens de s’imposer…

L.T.