OM : le “sénateur Gomis” taclé par sa victime bastiaise

L’attaquant marseillais a durement taclé Mathieu Peybernes hier soir mais n’a écopé que d’un avertissement. Le Bastiais n’a pas manqué de relever ce qu’il considère comme une injustice.

Les Bastiais l’ont mauvaise et on peut les comprendre. Alors qu’ils ont fait jeu égal avec les Marseillais, qu’ils avaient réussi à égaliser à sept minutes de la fin et qu’ils poussaient pour s’imposer, ils se sont faits cueillir par un but à la dernière seconde de Clinton Njie. Un scénario d’autant plus frustrant qu’ils auraient pu jouer à onze contre dix pendant une heure si l’arbitre avait expulsé Bafé Gomis pour sa semelle sur un Mathieu Peybernes qui venait de lui mettre un petit pont.

Comme il parle bien, l’arbitre ne lui met pas le rouge

Le Bastiais n’a d’ailleurs pas du tout digéré ce fait de jeu qui, au final, a eu son importance : “Sur la faute de Gomis, il y a carton rouge, a-t-il lancé devant les caméras de beIN SPORTS. Comme il fait le sénateur devant la télé, comme il parle bien, sur le terrain, l’arbitre ne lui met pas le rouge alors qu’il me prend la cheville. Mais bon, après on va dire qu’à Bastia, on ne fait que pleurer…”. Bastia et l’arbitrage, une grande et longue histoire…

R.N.