OM – Mercato : les gros sacrifices de Rami et Mandanda pour signer cet été

Transférés cette semaine à l’OM, Adil Rami et Steve Mandanda ont fait des efforts financiers pour s’engager avec le club phocéen. Les négociations ont tardé en raison de ces points précis.

On en a parlé assez longtemps pour enfin dévoiler la raison ce dimanche. Adil Rami a en effet été excédé par le dernier épisode des pourparlers autour de son transfert à l’OM et L’Équipe explique aujourd’hui pourquoi. Après de longues discussions entre le FC Séville et l’OM pour une indemnité de 6 M€ (finalement sans bonus), le défenseur central a tenu à faire respecter une clause de son contrat signé en 2015 : son intéressement sur le transfert à hauteur de 10%.

Rami et Mandanda ont fait de bels efforts financiers

La direction du club andalou n’a rien voulu savoir et lui a demandé d’oublier cet accord ! Alors qu’il s’était déjà engagé avec l’OM et ne se voyait pas faire machine arrière, Rami a fini par céder. Les négociations de Steve Mandanda n’ont guère été plus simples. Pour aider à finaliser un accord tardant terriblement entre Crystal Palace et l’OM, le gardien international aurait, lui, renoncé à près de 20% de ses revenus londoniens ! Il percevra sur trois saisons un salaire tout de même supérieur à celui qu’il touchait à l’OM avant son départ à l’été 2016. Tout est bien qui finit bien.

JP