OM : première titularisation réussie pour Steven Fletcher !

Le grand attaquant écossais, arrivé dans les dernières heures du mercato, a connu sa première titularisation sous le maillot blanc contre Trélissac. Passeur décisif puis buteur, il a réussi son examen de passage !

Dans l’ambiance enflammée du Classique dimanche dernier, Steven Fletcher a fait ses premiers pas avec l’Olympique de Marseille en remplaçant Michy Batshuayi à dix minutes de la fin. Pas suffisant pour se faire une opinion sur le grand Ecossais arrivé en prêt de Sunderland dans les dernières heures du mercato. Le match de ce soir à Bordeaux contre Trélissac en 8es de finale de la Coupe de France a permis d’affiner le jugement. Titularisé par Michel, Fletcher a logiquement eu beaucoup de mal à se situer par rapport à ses partenaires, qui cherchaient pourtant systématiquement sa tête sur les centres ou les coups de pied arrêtés.

Un premier quart d’heure heurté

Le premier quart d’heure du match fut à l’avantage de Trélissac, l’OM peinant à se sortir du pressing adverse. On ne vit que deux fois Fletcher, à chaque fois au sol. La première à la dixième minute après un coup de coude d’un adversaire lors d’un duel aérien. La deuxième six minutes plus tard sur un tacle appuyé qui occasionna un coup franc que Florian Thauvin gâcha, comme d’ailleurs tous les autres ballons qu’il a joués.

Une passe décisive, un poteau et un but au final

La suite fut carrément meilleure. Déjà, le joueur formé à Hibernian fut passeur décisif sur le but de Romain Alessandrini suite à une subtile remise en talonnade. Trois minutes plus tard, il faillit marquer sur corner, sa tête étant détournée d’extrême justesse par le portier adverse. A la 70e, une autre tête en reculant sur un centre d’Alessandrini passa de peu au-dessus. A cinq minutes du coup de sifflet final, sur une contre-attaque, il perdit son face-à-face avec le gardien adverse, sa frappe touchant le poteau. Trois minutes plus tard, il était à la réception d’un service de Barrada pour porter le score à 2-0. Bagarreur et toujours engagé, comme tout bon Britannique, Steven Fletcher a aussi montré quelques qualités techniques intéressantes. Surtout, il a été impliqué sur les deux buts marseillais, même s’ils ont été inscrits à des amateurs. Michy Batshuayi a bel et bien un concurrent dans les pattes !