OM : Une affaire extra-sportive portée devant la justice ?

Alors que l’effectif de Rudi Garcia connait déjà des problèmes sur le terrain, avec deux défaites consécutives en L1, l’OM est également confronté à la menace des agents du défenseur central, Rolando. Qui réclament, et vite, 600 000 euros.

On ne peut pas vraiment dire que Jacques-Henri Eyraud avait besoin de ça. Le président olympien, qui est aujourd’hui attaqué de toutes parts sur son Champions Project, doit également faire face aux sollicitations des agents du défenseur central portugais, Rolando. Objet du litige ? Une commission d’un montant de 400 000 euros, promise par l’ancienne direction du club, aux agents du joueur lors de sa venue à l’Olympique de Marseille.

Problème, les agents de Rolando n’en ont jamais vu la couleur. Pas plus avec Vincent Labrune, président de l’époque, qu’avec Jacques-Henri Eyraud, aujourd’hui aux commandes. Résultat, le montant initial serait désormais de 600 000 euros et les agents menacent clairement de porter l’affaire devant les tribunaux. Qui serait réglée à Lisbonne et dont l’UEFA est déjà au courant. Pas vraiment le dossier idéal alors que Rolando va devoir, dans les prochaines heures, être aligné au coeur de la défense olympienne en Ligue Europa contre les Turcs de Konyaspor. Quand ça ne veut pas…

L.T.