FC Nantes : la LFP « excédée » par les dossiers sur les Canaris

La Commission de discipline en aurait assez des incidents en tribune au FC Nantes et pourrait sévir plus lourdement à l’avenir.

Si la Commission de discipline de la LFP a permis au FC Nantes de repartir avec des compteurs à zéro et une tribune Loire ouverte pour le premier match de la saison 2017-2018, le club nantais est malgré tout en sursis.

Dans un long communiqué publié en début d’après-midi suite à la décision de la Ligue jeudi soir, Waldemar Kita et son directeur des opérations Luc Delatour ont quand même confirmé que le dialogue devait à tout prix reprendre avec la Brigade Loire car l’épée de Damoclès était toujours là même si les compteurs ont été remis à zéro.

« Les membres de la Commission sont excédés de voir à nouveau le FC Nantes faire l’actualité. Au-delà de constater que le club s’est rendu coupable d’incidents et en dehors de leur rôle visant à sanctionner toute violation du règlement disciplinaire, ces derniers sont désolés de voir à quel point la vie du club est impactée par le comportement de certains de ses supporters », explique notamment Luc Delatour dans le message du club.

Arnaud Carond