FC Nantes – Mercato : le club a fait un « sale coup » à un buteur de L1

FOOTBALL : Auxerre vs Dijon - Ligue 2-  23/04/2016

Si le FC Nantes est en manque de joueurs offensifs de talent depuis plusieurs mois, il a laissé échapper un certain Loïs Diony sans vraiment y mettre les formes il y a quatre ans.

Loïs Diony en veut terriblement au FC Nantes et ne s’est pas privé de le dire ce samedi dans les colonnes de L’Équipe. Le quotidien sportif explique en effet comment les Canaris l’ont poussé vers la sortie après l’avoir promu de la CFA en équipe première juste après Noël 2012. Avant de le faire redescendre d’un cran puis de ne plus compter sur lui, sans aucune explication de quiconque au sein de la Maison Jaune !

Promu puis mis au placard, Diony n’a jamais compris

« Je suis sur la route entre Mont-de-Marsan (où vit sa famille) et Nantes quand mon entraîneur, Loïc Amisse, me prévient que je reprends le jour même avec les pros et pas le lendemain avec la CFA », explique Diony. À peine descendu de voiture, pas tout à fait remis de ses agapes dans les Landes, il fait acte de présence. « Le soir, le préparateur physique de la CFA vient me demander ce qui s’était passé : « Ils m’ont dit que tu étais à la rue. » Le lendemain, je vais pour m’entraîner et Der Zakarian (Michel) me dit de retourner en CFA, sans explication. » Le jeune attaquant ne reverra plus l’équipe pro que de loin. Six mois plus tard, sa deuxième expérience en centre de formation s’achève même dans l’incompréhension mutuelle.

« Nantes m’a vraiment fait un sale coup, j’en veux à ce club »

L’histoire n’est pourtant pas terminée. « Nantes m’a vraiment fait un sale coup, j’en veux à ce club », rappelle Diony qui n’a pas oublié la deuxième salve. Après lui avoir signifié la fin de leur collaboration, le FC Nantes, frappé alors d’une interdiction de recrutement, revient vers lui. Et quand l’attaquant, après quelques jours de réflexion, accepte de revenir sur les bords de l’Erdre, le club lui explique que, finalement, il se passera de lui ! On connaît la suite : Diony décide alors de se relancer chez lui, à Mont-de-Marsan, et revient par la grande porte en L1 sous les couleurs du Dijon FCO. A 23 ans, il a marqué 22 buts en championnat de L1 et L2 avec Dijon, en 89 matches disputés depuis 2013. Personne ne fait mieux aujourd’hui au FC Nantes.

JP