PSG – OL (2-1) : Genesio s’est volontairement privé de son arme anti-Pastore

La victoire du PSG sur l’OL au Parc des Princes en clôture de la 30e journée de L1 (2-1) aurait-elle eu lieu avec la présence de Lucas Tousart ? Philippe Violeau le pense.

Face à une équipe de l’OL qui avait pourtant perdu beaucoup d’énergie jeudi soir à Rome en Ligue Europa, le PSG a eu bien du mal à entrer dans son match hier soir mais il a pu compter sur un Javier Pastore de gala pour faire la différence. Les deux passes décisives du milieu argentin en première période ont en effet fait pencher la balance en faveur des champions de France sans véritable idée.

« Il aurait peut-être fallu titulariser Tousart pour le sacrifier »

Interrogé sur la prestation d’« El Flaco », l’ancien Gone Philippe Violeau pense que celui-ci n’aurait sans doute pas eu le même rayonnement avec la présence de Lucas Tousart dans sa zone. Bruno Genssio l’avait pourtant laissé sur le banc pendant toute la rencontre. « Pastore a été la plaque tournante du PSG, qui lui doit en grande partie sa victoire. Les Lyonnais auraient peut- être dû prêter davantage d’attention à ses déplacements. Ils l’ont trop laissé jouer et il a ainsi pu avoir toute l’influence qu’il souhaitait, constate-t-il dans L’Équipe du jour. Il aurait peut-être fallu titulariser Tousart pour le sacrifier, même si le marquage individuel ne se pratique plus trop de nos jours. Quand il y a un tel artiste en face, ça peut valoir le coup. Il est déjà très fort dans les petits espaces, alors quand il en a… »

JP