Celtic – PSG (0-5) : ces 5 Parisiens qui ont régalé à Celtic Park

Ce mardi soir, le Paris Saint-Germain a réalisé un très grand match pour s’imposer sur la pelouse du Celtic Glasgow (5-0). Cinq joueurs sont sortis du lot.

Neymar Jr. : 8/10

Face au jeune et rustre Anthony Ralston, le Brésilien s’est promené dans son couloir gauche, faisant déjà valoir sa bonne entente technique avec Adrien Rabiot et Kylian Mbappé. S’il aurait pu marquer un second but, l’ancien du Barça s’est offert le premier but du match grâce à un joli coup de rein et a remisé sur le 2-0 de Mbappé.

Kylian Mbappé : 7/10

Avec une aisance aussi insolente que naturelle, l’ancien Monégasque s’est greffé aisément au jeu du PSG. Pourtant aligné pour la première fois dans le couloir droit, l’intéressé a mis en difficulté Tierney, marqué un but d’opportuniste sur une remise de Neymar sur laquelle Edinson Cavani se rate… Et il aurait même pu doubler la mise avec davantage de réussite dans le dernier geste (70e).

Edinson Cavani : 7/10

Le « Matador » a fait du Cavani. Il s’est procuré quantité d’occasions de but et a transformé tranquillement un penalty qu’il avait lui-même provoqué pour le 3-0. Avant cela, il avait inscrit un but hors-jeu et raté pour quelques centimètres de belles occasions de marquer. En fin de partie, alors qu’il avait un peu disparu, il s’est même offert un doublé de la tête sur un centre de Layvin Kurzawa.

Adrien Rabiot : 7/10

A l’instar de Marco Verratti, le Versaillais a réalisé une prestation solide dans l’entrejeu. Très présent à la récupération, l’international tricolore l’a aussi été dans la projection vers l’avant, laissant transparaitre une entente prometteuse avec Neymar à qui il a offert le premier but d’une ouverture magistrale. 60 minutes de très haute volée jusqu’à son remplacement par Julian Draxler.

Alphonse Areola : 6,5/10

Critiqué après sa bévue à Metz, le portier parisien s’est bien rattrapé. A Celtic Park, l’ancien portier de Lens, Bastia ou encore Villarreal a sorti un coup-franc de  Griffiths (22e) avant de sorti deux frappes de Sinclair (45e+2 et 64e). Ses sorties aériennes et au sol ont vraiment rassuré les sceptiques…

Arnaud Carond