PSG : Barça, prolongation, crise… Marquinhos ne se défile pas au CFC

Invité sur le plateau du Canal Football Club, le défenseur brésilien du PSG Marquinhos a lâché quelques vérités sur sa situation personnelle mais aussi celle de son club.

Comment le vestiaire du PSG a accueilli le tirage du FC Barcelone en 8es de finale de la Ligue des champions ? C’est la première question qui a été posée à Marquinhos sur le plateau du Canal Football Club. Ce dernier a préféré en rire. « On est toujours positif, mais c’est vrai que le Père Noël n’a pas été gentil avec nous, a-t-il rigolé. Maintenant, il faut se dire que ce sera du spectacle pour les supporters. Ma prolongation de contrat ? Je suis bien à Paris, je suis content mais, en ce moment, il faut que je pense à améliorer mes prestations et pas à autre chose. Après, oui, je suis en négociations pour prolonger mon contrat, qui court jusqu’en 2019. Je ne sais pas quand on s’entendra mais ça pourrait être un beau cadeau de Noël. »

Les choses seront différentes après la trêve, c’est sûr

Concernant la période difficile que traverse le PSG à l’heure actuelle, Marquinhos a tenté de calmer le jeu. « On a passé de bons moments ensemble, mais en ce moment, ce n’est pas trop ça, poursuit-il. On dépend aussi des autres, il faut aussi regarder ce qu’ils font, mais reprendre surtout la confiance en nous pour gagner. C’est ça le plus important. Après, c’est vrai qu’on n’arrive pas à être efficace dans les deux surfaces. Après la trêve, les choses vont s’améliorer, c’est sûr mais ce n’est pas la crise, je suis plus positif que ça. On a un groupe qui a déjà démontré des choses, un coach aussi. Ces dernières années, on n’était pas très habitué à vivre des moments comme ça, ça va nous faire grandir. »

Oui, il y a des leaders dans le vestiaire du PSG !

Enfin, Marquinhos a voulu répondre sur la théorie de l’absence de véritable leader dans le vestiaire suite au départ de Zlatan Ibrahimovic. Un argument qui ne tient pas la route, selon lui : « Chacun a sa personnalité, il y a plusieurs caractéristiques de leader, certains plus techniques, d’autres plus dans la conversation. Moi, je trouve qu’on a des leaders, mais différemment. Le coach ? Il aime bien comprendre ce qui se passe, il aime bien les détails. Il ne faut pas avoir de doutes sur l’entraîneur », a-t-il conclu.

JP