PSG : Le mercato parisien également attaqué en Allemagne

Accusé, depuis des semaines, de contourner le fair-play financier par le président de la Lige espagnole, Javier Tebas, le PSG est désormais dans le viseur de la Ligue allemande.

On avait eu droit, depuis des semaines, aux coups de gueule répétés de Javier Tebas, le président de la Liga espagnole. Qui, avec un langage fleuri, s’insurgeait contre les pratiques du Paris Saint-Germain lors du dernier mercato d’été. Visiblement, Tebas a fait des émules. C’est ainsi que Reinhard Rauball, président de la Ligue Allemande de Football, est également monté au front dans les colonnes du quotidien, Bild. En cause, bien entendu, le fair-play financier que le club  de la capitale ne respecterait pas.

« Le transfert de Neymar marque le début d’une ère de transferts démesurées. Tout ce qui s’est passé à partir de là est une conséquence du transfert de Neymar, et ce, malgré le fair-play financier. Je me demande pourquoi, si l’UEFA a des doutes, elle laisse de nouvelles pratiques se développer en matière de transferts. Auparavant, un joueur était transféré pour une certaine somme d’argent, payable immédiatement. Il était possible d’étaler ensuite les paiements. Cependant, le modèle du prêt avec option d’achat obligatoire, qui se développe ces dernières années, permet de différer un transfert, et ce, malgré les règles du fair-play financier. (…) L’UEFA devrait redéfinir ces conditions des transferts. »

Pour rappel, et comme cela a été écrit des milliers de fois à travers le monde depuis l’arrivée de Neymar à Paris, les éventuelles sanctions de l’UEFA contre le club parisien n’interviendront que l’été prochain. Pas avant.

L.T.