PSG : un crack met une sale ambiance dans le vestiaire

Conscient qu’il n’aura plus qu’un simple rôle de faire-valoir dans le onze-type du PSG, Angel Di Maria traîne son spleen dans le vestiaire.

En n’affichant pas de mine très réjouie suite à son but inscrit mercredi soir à Bruxelles contre Anderlecht (0-4), Angel Di Maria a envoyé un signe fort : il n’est plus heureux au PSG. « Cette attitude se prolongera dans le vestiaire où, comme depuis plusieurs jours, il étale son mal-être par un mutisme assumé », glisse ainsi L’Équipe dans son édition du jour. Depuis le début de la saison, Di Maria a ainsi compris qu’Unai Emery s’appuiera désormais sur sa « MCN » dans les grands matches, chose qui semblait déjà se dessiner fin août après le mercato estival.

« Angel est inquiet et énervé de ne pas avoir de temps de jeu »

Di Maria aurait-il perdu patience ? La réponse est oui. « Le fait de ne pas fêter son but était volontaire, glisse-t-on dans son entourage. Angel est inquiet et énervé de ne pas avoir de temps de jeu. » Dans son camp, on repousse l’hypothèse chinoise cet hiver et on regrette que les dirigeants du PSG, sans le pousser dehors, aient fait filtrer la nécessité de vendre un joueur important en janvier. Un message que Di Maria aurait pris pour lui.

JP