PSG : Pierre Ménès trouve une excuse aux errements défensifs

Pour Pierre Ménès, les absences défensives du PSG s’explique par le déséquilibre de l’effectif parisien, très tourné vers l’attaque.

Mercredi soir, le PSG disputait sa revanche face au RC Strasbourg en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Sans trembler, les Franciliens – pourtant privés de Neymar et Mbappé au coup d’envoi – ont fait le métier en s’imposant 4-2. Malgré tout, la défense du PSG, articulée autour de Kevin Trapp, a cédé à deux reprises… Appuyant sur le fait que ce secteur de jeu est en difficulté depuis quelques matches.

S’il a aussi noté ce problème sur son blog, Pierre Ménès trouve quelques circonstances pouvant expliquer ces difficultés :« Paris n’était absolument pas inquiété mais s’est fait surprendre juste avant la pause par un but de Grimm. C’est un petit peu contrariant ces absences défensives parisiennes depuis quelques matchs. Même si, on le sait, compte tenu de son effectif l’équipe est extrêmement tournée vers l’offensive dès le milieu de terrain. Et puis en milieu de seconde période, le PSG a gardé la main sur le match et inscrit deux autres buts sur deux excellentes passes décisives de Meunier, avant que Blayac ne réduise l’écart en fin de match. »

Pour ce qui est de l’équilibre de l’équipe, Unai Emery va quand même devoir revoir sa copie.

Arnaud Carond