PSG : Unai Emery et la théorie du complot

A deux jours du déplacement à Nantes, dimanche 21 heures, l’entraîneur du PSG, Unai Emery, était face aux médias. Combattif, l’Espagnol a affirmé qu’il connaissait l’identité de ceux qui voulaient déstabiliser le club.

Antero Henrique dans un premier temps, puis Unai Emery. Au PSG, on a donc sorti l’artillerie lourde pour mettre un terme aux soubresauts actuels, entre les retards de Cavani et Pastore, l’échange tendu entre ce dernier et Thiago Silva et le toujours rocambolesque avenir de Neymar. Unai Emery est revenu sur tous les dossiers et même si, bien entendu, il ne donne pas de noms, il sait qui sont les empêcheurs de tourner en rond.

« Le PSG est au centre de toute l’attention, OK. Mais on sait qui veut nous déstabiliser et nous sommes forts. Moi, je m’occupe des joueurs et je suis content d’eux. Après, le rôle que chacun a dans le groupe, il l’a mérité. Après les matches, ils parlent librement avec les journalistes. C’est normal. Une rupture dans le groupe ? Thiago Silva a dit ce qu’il sentait. Nous voulons maintenir la tranquillité à l’intérieur comme à l’extérieur. Le plus important, ce sont les matches. Les retards de certains, ce n’est que 10% des choses. Les retours de Pastore et Cavani dans le groupe ? L’essentiel c’est de préparer Nantes, on décidera donc à l’entraînement. »

L.T.