Stade Rennais : bilan, top, flop, Mercato… Enfin mieux qu’un champion de Bretagne ?

Sans faire de bruit, le Stade Rennais de Christian Gourcuff s’est placé dans le haut du tableau de Ligue 1. En espérant (enfin) pouvoir finir la saison avec l’Europe à la clé ?

Le bilan : 7e de Ligue 1, 28 points

Si l’arrivée de Christian Gourcuff n’a pas non plus révolutionné le Stade Rennais, les Rouge et Noir paraissent – une nouvelle fois – en mesure de se hisser dans le premier tiers et décrocher enfin autre chose que le titre de champion de Bretagne (la Ligue Europa ?). Reste que les Bretons affichent vraiment deux visages distincts : solide à domicile si l’on excepte le couac bastiais (10 matches, 7 victoires, 2 nuls) et très friables à l’extérieur (1 victoire en 9 matches de L1 et une élimination 7-0 à Monaco en Coupe de la Ligue !). Une lacune qui pourrait coûter cher si elle n’est pas corrigée durant la seconde partie de saison.

Le Top : Benjamin André

On aurait pu citer Paul-Georges Ntep qui retrouve petit à petit ses sensations et enchaîne (enfin) les matches mais on a opté pour LA valeur sûre sous-cotée rennaise. L’ancien Bastiais joue beaucoup (18 matches) et est aussi précieux à la récupération qu’il ne l’est dans ses ouvertures lumineuses. Le public du Roazhon Park, qui l’a érigé en chouchou, ne s’y trompe pas.

Le Flop : Afonso Figueiredo

On l’a choisi alors qu’il était en compétition avec Clément Chantôme, une autre recrue estivale. Arrivé l’été dernier en provenance de Boavista pour devenir le nouveau latéral gauche titulaire du Stade Rennais, le Portugais n’a finalement pas existé, pris par la belle saison de Ludovic Baal (19 matches, 3 passes décisives). Il se murmure même qu’Afonso pourrait repartir dès cet hiver dans son pays, Christian Gourcuff ayant dans l’idée de promouvoir à sa place le jeune Namakoro Diallo (20 ans).

Le Mercato à venir :

L’effectif étant important en nombre, Rennes ne recrutera pas à moins de dégraisser (Grosicki, Lenjani, Brüls, Habibou ou encore Figueiredo sont sur le départ). La grande question de l’hiver porte surtout sur Ntep, en fin de contrat en juin. Soit il prolonge, soit il part.

La (les) première(s) piste(s) :

Martin Odegaard (Real Madrid, 17 ans), William Jebor (Botola, 25 ans), Gojko Cimirot (PAOK Salonique, 24 ans).

L’avis de Denis Balbir : « Cette équipe me gonfle »

« Je ne m’en cache plus : cette équipe me gonfle. Avec eux, c’est toujours pareil. En début de saison, c’est toujours : « On va tout casser », « On a pris le Monsieur football français, le meilleur technicien, un type extraordinaire… » Finalement, Rennes ça reste une équipe très moyenne, aussi bien capable de faire chavirer les cœurs bretons en battant tout le monde que de se faire humilier par tout le monde. Pour moi, ce club est une énigme de notre championnat. Depuis des années, on nous surine que le club est ambitieux et peut jouer l’Europe et ça fait des années qu’on s’aperçoit qu’ils ne sont capables de rien… »

Alexandre CORBOZ