ASSE : A Strasbourg, des (mauvais) chiffres qui confirment le hold-up

Samedi soir, l’AS Saint-Etienne s’est imposée sur la plus petite des marges au Stade de la Meinau (0-1). Les Verts, au niveau des statistiques, n’ont pas vraiment affolé les compteurs

Cela a été dit. Et même redit : les Stéphanois, malgré une victoire importante en vue d’une qualification européenne, n’ont pas été très séduisants dans le jeu au stade de la Meinau. 5 tirs, en 90 minutes, et un seul cadré : le but de Mathieu Debuchy à la 82ème minute. Ce dernier, en dépit de son but (précieux) a perdu beaucoup de ballons (23 pour 19 gagnés).

Les Verts peuvent surtout remercier leur gardien, Stéphane Ruffier, auteur d’un grand match avec 7 arrêts, pour la plupart décisifs. D’autres joueurs ont également été performants comme l’Allemand Neven Subotic avec 15 ballons gagnés et 97% de passes réussies. Ou encore le Français Yann M’Vila, très influent et souvent recherché par ses partenaires. Il a joué 118 ballons et réalisé 86% de passes réussies. Beaucoup de récupérations à mettre également à son actif, 19 au total. Seul bémol, il a perdu presque autant de balles : 18.

D’autres joueurs sont enfin passés à côté de leur match : Robert Beric n’a touché que 9 ballons en 60 minutes et en a perdu 3, Rémy Cabella, qui nous avait habitué à mieux, a perdu 22 ballons et en a gagné 8 sur les 87 joués.

Valentin Colombani