ASSE : Confiance, supporters, Garcia…Loïs Diony envoie du bois !

L’avant-centre des Verts, Loïs Diony, n’a toujours pas marqué le moindre but sous ses couleurs. Et ça n’a guère changé contre Nîmes (2-0), aujourd’hui en Coupe de France.

Mais, visiblement, l’ancien dijonnais a retrouvé le plaisir et même une certaine confiance. En 2018, il a d’ailleurs l’intention de tout casser. Comme il l’a dit aux journalistes, après la rencontre de Coupe de France face à Nîmes (2-0).

La confiance

« Tout est une question de confiance. En début de saison, avec Oscar Garcia, ça n’a pas été facile pour moi. Je n’ai pas trop apprécié comment il m’a managé. Mais maintenant, c’est du passé, je préfère regarder devant. Je mouille le maillot pour mon équipe. Il faut que je marque et là, on pourra parler de déclic. »

La critique

« Ca n’a pas été facile à vivre. Surtout quand on voit qu’encore aujourd’hui, une partie du public me siffle quand je sors. Le foot, c’est comme ça, il faut être fort mentalement pour avancer. Je sais de quoi je suis capable. C’était une période durant laquelle l’équipe n’était pas à son meilleur niveau donc pour moi, c’était un peu compliqué. Mais aujourd’hui, on a quand même produit un beau football. »

Robert Beric

« C’est une bonne chose. En deuxième mi-temps aujourd’hui, on a joué avec trois attaquants et j’étais sur l’aile gauche. Mais en stage, on a pu jouer ensemble et ça m’a un peu rappelé le 4-4-2 à Dijon. Je pense que c’est un plus pour moi. J’ai bien repris l’année après m’être vidé la tête. J’ai fait un très bon stage. J’ai envie de tout casser. 2018, c’est une nouvelle page du livre qui commence. Je suis prêt après six mois… d’adaptation, on va dire. »

L.T.