ASSE : Galtier invite ses dirigeants à une longue réflexion

Agacé par la blessure de Ronaël Pierre-Gabriel à l’échauffement du match contre l’AS Monaco (2-0) et par celle de Habib Maïga après un gros quart d’heure de jeu, Christophe Galtier a posé une question gênante.

La nouvelle défaite de l’ASSE porte à 9 le nombre total des revers encaissés par les Verts cette saison en Ligue 1. C’est beaucoup trop pour Christophe Galtier, qui semble toutefois avoir trouvé des raisons qui peuvent en partie les expliquer : les blessures trop récurrentes de ses joueurs au fil de l’année. Mercredi soir à Louis II, Ronaël Pierre-Gabriel à l’échauffement, puis Habib Maïga après un petit quart d’heure de jeu ont ainsi dû pointer à l’infirmerie. « Galette » n’en peut plus.

« Pourquoi avons-nous eu autant de blessés, par exemple ? »

« En ce qui me concerne, je préfère dire que c’est la moins bonne saison lors de ces sept-huit ans, plutôt que la plus mauvaise. Moi, j’en ai tiré des conclusions, je me suis retiré, je sais pourquoi, a-t-il soufflé en conférence de presse d’après-match. Il faudra dans un futur proche que tout le monde se pose de bonnes questions sur une saison qui a été éprouvante, notamment sur le plan physique, pourquoi avons-nous eu autant de blessés, par exemple ? 7e, 8e ou 9e, il y a de l’argent en jeu, et l’argent c’est sacré. Nous, on n’a pas un portefeuille très large, j’espère laisser l’équipe à la 7e place. »

JP