ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « Zlatanés en beauté ! »

A Old Trafford, les Verts ont laissé passer leur chance, jeudi soir, s’inclinant lourdement sur un triplé de Zlatan Ibrahimovic, bien aidé par l’arbitrage de M. Kralovec.

Le foot est parfois cruel, injuste. A Saint-Étienne, c’était le match européen le plus attendu depuis des décennies, et le scénario a été des plus frustrants. A Old Trafford, jeudi, en 16e de finale aller de la Ligue Europa, les Verts ont fortement compromis leurs chances de qualification pour le tour suivant. Ils ont pourtant fait un bon match, une bonne première mi-temps surtout. Dans leur 4-2-3-1 de ce début d’année, avec Romain Hamouma avant-centre, les Stéphanois se sont présentés à Old Trafford avec le même onze qui avait écrasé Lorient (4-0) à Geoffroy-Guichard quelques jours plus tôt. Une « compo » offensive, preuve que l’ASSE ne nourrissait aucun complexe à l’idée de se frotter au club le plus riche du monde. Malheureusement, les Verts ont fait à Manchester la connaissance de Pavel Kralovec, l’arbitre tchèque du match. Celui-ci a été à l’origine de deux des trois buts de Zlatan Ibrahimovic, en accordant tout ’abord un coup franc imaginaire au Suédois sur l’ouverture du score, après un premier quart d’heure dominé par l’ASSE, puis en sifflant un penalty tout aussi imaginaire à l’ancien Parisien, sur un contact très léger avec Kévin Théophile-Catherine, sur le troisième but, à deux minutes de la fin du match. Entre temps, Zlatan avait poussé au fond des filets un caviar de Marcus Rashford, à l’entame du dernier quart d’heure. 3-0 score final, merci qui ?

Roux a eu une balle de 1-1

« Ibra est une star. Il a été arbitré comme une star, mais c’est encore lui qui a mis trois buts », pouvait pester Christophe Galtier après la rencontre. Portée par des supporters fantastiques, qui ont chanté tout au long de la rencontre après avoir mis le feu au centre ville de Manchester sans l’après-midi, l’ASSE a été à la hauteur de l’événement. Mais elle n’a pas su profiter des errements de la défense mancunienne, à l’image de Romain Hamouma et Henri Saivet en première mi-temps, et surtout de Nolan Roux, qui a tergiversé et raté sa pichenette seul face à Romero, à 1-0 pour MU, sur une belle ouverture d’Ole Selnaes. Il y avait la place pour marquer à Old Trafford, les stats le prouvent puisque l’ASSE a tiré 15 fois. Mais les Verts n’ont cadré qu’1 seul tir. Ceci explique aussi cela… « La note est plus que salée, c’est carrément amer, pouvait regretter Galtier. On a fait une très bonne première période, mais on n’a pas su concrétiser nos occasions. En deuxième période,on savait qu’on allait souffrir. J’avais vu José Mourinho rentrer très énervé. Finalement, on repart avec 3-0, avec deux grosses erreurs d’appréciation de l’arbitre. Sur le premier but, le coup franc, il y a plutôt faute sur Jordan Veretout que l’inverse, et puis il y a eu ce penalty… C’est salé, c’est dur parce que 3-0, déjà qu’on n’avait pas beaucoup de chances avant le coup d’envoi, là ça paraît très compliqué. C’est dur et sévère pour mes joueurs, par rapport à ce qu’ils ont fait. On dit souvent que les grandes équipes sont très bien arbitrées…» Cela a été le cas à Old Trafford. Plus crûment, on appelle même ça se faire voler.